• Sandrine Sales

Le burn out parental… Si nous en parlions vraiment ?


Je ne sais pas si vous avez eu l’occasion de visionner l’émission de M6 hier soir, dimanche 7 mars, sur le Burn out Parental ?

Moi, en tout cas, je l’ai fais et en plus de me conforter dans l’idée qu’il y a un sérieux besoin à mettre des mots sur cet état de fatigue et de dépression chez les parents, ça m’a aussi conforté dans l’idée de me former pour pouvoir au mieux vous accompagner dans ce domaine.


Malgré tout, je peux déjà vous en parler un peu puisque, étant moi-même maman de 4 enfants, j’ai pu connaître ces états de solitude et de dépression plusieurs fois dans ma vie…

Dans ma qualité de thérapeute familiale et conjugale, ce sont des parents qui viennent me voir pour me soumettre leur désarroi et leur honte, face à leur/s propre/s enfant/s.


Parler de burnout parental, c’est avant tout, oser des mots… Des mots cruels et qui font mal… Des mots que nous ne pensions jamais pouvoir prononcer à l’encontre de notre bébé dans les premières heures de sa vie.

Le burnout parental, osons le dire, est bien plus difficile à traiter et à diagnostiquer qu’un burnout professionnel ; d’ailleurs les parents disent plus facilement qu’ils en ont marrent de leur patron plutôt que de leur/s enfant/s...

Et il est plus facile de changer de travail ou de se mettre en arrêt quelques jours, que de se « débarrasser » de nos chères têtes blondes, le temps de sortir de la tempête. C’est pour cela, que le burnout parental est vraiment à prendre au sérieux.


Dans notre société où il faut toujours plus, toujours mieux, prouver toujours plus à tout le monde… les parents restent submerger par la pression de tout et surtout par le manque de cadre et de rigueur face à leur progéniture. Il n’y a pas de manuel du parent parfait et chaque situation, chaque enfant est à prendre en compte individuellement. Il n’y a pas besoin d’avoir plusieurs enfants pour être à bout, il n’y a pas besoin d’avoir un poste de cadre pour ne pas arriver à gérer, il n’y a pas besoin d’être isolé/e pour ne pas être touché… Tout le monde peut connaître ça !


Ma vision est, que dans la société actuelle, telle quelle a été faite, la place de la femme (le plus souvent, ce sont les mères, qui y sont sujettes, ne le cachons pas) où tout a été paramétré, calculé, prévu sans possibilité de laisser la place à l’imprévu justement… nous n’avons plus le temps de regarder grandir nos enfants, de les guider, de les « cadrer », de les éduquer tout simplement… On entend souvent dire que c’est l’école qui apprendra la politesse et les règles aux enfants, en plus de tout le reste. Mais NON, c’est trop simple de se décharger de la chose la plus importante et primordiale pour nos enfants… c’est nous en tant que parents qui avons cette responsabilité.


Alors, oui, parfois c’est difficile...enfin, souvent même… mais il est trop facile de ne pas mettre la responsabilité de chacun à qui de droit.


Les mamans solos assument tous les rôles, et c’est à elles que je pense encore plus, car oui, la pression est énorme. Nous le savons, après une journée de travail basique et obligatoire pour faire manger, se loger, s’habiller, se faire plaisir un peu, c’est la deuxième journée qui va commencer. Il faudra récupérer les enfants , les emmener à leurs activités, faire les devoirs, la douche, les faire manger et les coucher après avoir passé plus de demi heure à leur raconter une histoire et leur apporter le énième verre d’eau et avoir vidanger la vessie autant de fois… Et là, quand on pense que tout est terminé, et bien non… la plupart du temps, ces parents là auront toujours quelque chose à faire.. ; un peu de ménage, la vaisselle, les lessives, etc. Et quand l’heure viendra de se coucher, enfin, se sera sans avoir pris un seul moment pour se poser, profiter simplement d’eux… et encore moins aller dans une salle de sport (hors covid) se défouler ou boire un verre avec des copines…


Alors, ne restez pas seul/e, venez en parler.

Je suis là pour vous accompagner et vous aider à sortir de cet état pour réapprendre à être un parent, comme vous l’entendez, comme vous aimeriez, sans pression de la société… Etre au mieux avec vous-même !!!

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
fashion-man-love-people-4241302.jpg

L'ADRESSE DU CABINET

Centre Les Ursulines

4 Rue Denfert Rochereau

11 100 -  Narbonne

  • Facebook

LES COORDONNÉES DU CABINET

 

06 32 81 42 30

contact@theradoula.com

CODE DE DEONTOLOGIE

  • Facebook